À l’occasion de Nuit Blanche, le danseur Smaïl Kanouté et l’artiste SIFAT se répondent dans une performance inédite. Ils créent un alphabet de signes et de mouvements qui recouvre progressivement la scène en plein air de l’Institut des Cultures d’Islam, au rythme de sonorités électro, de notes de contrebasse et de kora. Cette constellation graphique live à quatre mains s’inspire de l’univers de Keith Haring et des “alponas”, dessins traditionnels réalisés sur le sol au Bangladesh.

https://www.youtube.com/watch?v=bZLuCZnkMzw

 

# # #

octobre 10, 2017